Roger Duchêne : « Madame de Sévigné, ou la chance d’être femme »