Jean-François Revel : « La démocratie et ses ennemis »