Nathalie Prokkhoris met en scène et joue Colette, "Encres vagabondes"

L’ALLIANCE FRANÇAISE DE BERNE
a le plaisir de vous inviter à son programme Colette, les 14 et 21 mai 2019

Le mardi 21 mai 2019, à 19h00 à la Schulwarte (Institut für Weiterbildung und Medienbildung), Helvetiaplatz 2, Berne,


Nathalie Prokhoris
met en scène et joue Colette
J’ai été mordue par une presse à gaufrer


Après une formation théâtrale et musicale menée parallèlement à des études littéraires, Nathalie Prokhoris collabore de façon suivie avec différentes compagnies théâtrales, particulièrement la Compagnie du Samovar, dirigée par Pierre Longuenesse. Elle fonde la Compagnie Trois…six…neuf, au sein de laquelle elle effectue un travail d’écriture, de réalisation et d’interprétation, portée par le désir de faire émerger des  figures méconnues de la littérature (Colette, M. Polydouri, C. Pozzi…). Sa quête s’est poursuivie avec Virginia Woolf grâce à sa collaboration avec la metteuse en scène Marie-Paule Ramo.

Nathalie Prokhoris :
« Il y a quelque chose chez Colette qui n'appartient qu'à elle et qui lui donne un statut perpétuellement «contemporain », tenant également au fait qu’elle va puiser aux « sources », que les thèmes récurrents  sont ceux de l'enfance, des amours, du lien au monde sensible. Quoi de plus universel, n'est-ce pas ? – C'est un vrai bonheur de dire ses textes, les mots sont comme des friandises. Vous devriez essayer : à  haute voix, on en a plein la bouche, c'est très goûteux ! »


En vue de nos manifestations Colette, nous vous proposons de vous replonger dans son univers littéraire par la lecture de son admirable petit ouvrage La Maison de Claudine, édité en Livre de Poche et disponible à la librairie LibRomania, Länggassstrasse 12, 3012 Berne.


« En trente-cinq chapitres, chacun constituant une nouvelle, Colette fait revivre avec un rare bonheur dans ce livre de souvenirs de son enfance heureuse, sa famille et surtout sa mère, la merveilleuse Sido tant  aimée. Les bêtes elles aussi, dont Colette parle mieux que personne, font partie intégrante de cette maison qui devient, grâce au génie de l’auteur, une maison inoubliable. »