Nathalie Heinich: « L'art contemporain n'est pas l'art moderne »