Philippe Forest: « Fabulation des filles de la mémoire »