Lorette Nobécourt: « En vivant, en écrivant »