Irina Chkourindina, piano et Alain Carré, comédien: « Un concert épistolaire, Robert et Claire Schumann »