Olivier Barrot : « L’ami posthume » (Gérard Philipe 1922 – 1959)