François Berger : « Roman et réalité »