Jean Bothorel : « Les intellectuels français : une nouvelle trahison des clercs ? »