Pierre Nora : « L’avènement de la mémoire »