Pierre Barillet : « A la ville comme à la scène »