Jean Claude Guillebaud : « Le goût de l’avenir »