Marc Lambron : « Peut-on encore écrire des romans aujourd’hui ? »