Fadila d’Egypte : « La francophonie comme art de vivre »