Thierry Wolton : « La France sous influence »