Antoine d’Albis. « Comment reconnaître un faux Sèvres ? »