LETTRE DU PRESIDENT

Berne, le 23 février 2021


Plus d’écrivains à l’Alliance? Alors prenons la plume!


Chers membres,


Semi-confinement jusqu’à fin mars, des mutants provenant de toutes les parties du globe, quelle sera la suite dece méchant feuilleton? Personne ne peut le dire, c’est pourquoi le comité de votre Alliance prend le parti de la prudence qui est sans doute le vôtre. Pour le premier semestre de cette année nous avons décidé de renoncer à faire miroiter la perspective d’un programme incertain, qui serait, au meilleur des cas, réalisable dans des conditions inconnues aujourd’hui (nombre de participants, mesures sanitaires etc.). Et nous en sommes désolés.


Nous avons bien songé à vous offrir des conférences en ligne. Mais qui désire suivre sur son petit écran les propos d’une personnalité qu’on peut trouver sur Youtube...? Et le propre de nos conférences n’est-il pas de les vivre ensemble et de faire l’expérience de la présence physique des personnalités venant nous trouver à Berne? Des séances sur Zoom en solitaire à nos tables de salle à manger seraient un maigre ersatz. Nous préférons donc y renoncer.


Cependant, pendant ces semi-confinements interminables, nous vous proposons de nous amuser: donnons libre cours à notre imagination et rédigeons ensemble Les contes corona de l’Alliance française de Berne


Nous vous proposons de rédiger en groupe des contes destinés à trouver leur place dans le recueil des Contes corona de l’Alliance française de Berne:Chaque membre du groupe de rédaction rédige quelques lignes et les fait suivre au rédacteur suivant pour la composition de la suite. Le dernier apporte la conclusion et achève l’œuvre commune.


-Cinq membres du comité se sont prêtés à cet exercice, nous vous assurons que nous nous sommes amusés.


-N’hésitez pas à vous inscrire, c’est ludique et sans prétention, nous proposons même des rédactions en allemand pour les membres se sentant plus à l’aise dans cette langue.


-L’œuvre commune achevée, des échanges joyeux créent des liens entre les auteurs, en ces temps de semi-confinement cela fait du bien!


Consultez la marche à suivre ci-jointe et tentez cette expérience,cela en vaut la peine.


Et restons-en à cette perspective joyeuse, nos conférences ne sont pas reportées aux calendes grecques! A cette non-saison suivra forcément une belle reprise, l’Alliance française de Bernese réveillera ragaillardie de son hibernation pour prendre un nouvel élan, auquel nous travaillons.


Chers amis, chères amies, la suite (et fin?) du feuilleton corona est pour notre prochaine lettre en juin prochain. En attendant restons positifs et en bonne santé!


Et pour ce faire, prenons tous les mesures qui s’imposent, c’est indolore, votre président en témoigne et vous mande ses meilleures salutations.


Bernard Steck et le comité Berne



 

INFORMATIONS

 






 







 


 






 





 


 


 

 



 


 



 

 

Berne, le 23 février 2021


Chers membres,


Nous déplorons dans notre lettre de février «Plus d’écrivains à l’Alliance»?


Eh bien pas du tout! Nous avons parmi nous une écrivainque vous connaissez si vous êtes lecteur/trice du Courrier de Berne, et que vous vous délectez, comme moi des chroniques malicieuses d’une francophone à Berne, signées Valérie Lobsiger. Révélons donc ici l’identité de l’artiste se cachant derrière le pseudonyme de Valérie Valkanap, qui vient de sortir


Chroniques bernoisesaux Editions Glyphe


Eh oui!C’estbien notre Valérie Lobsiger, actrice (AareThéâtre), rédactrice (Aux Arts etc.), mère de famille (et combien),membre du comité de l’Alliance française de Berne, et maintenant aussi écrivain, et même écrivain publiée! Valérie vient donc de faire paraître ses Chroniques bernoises, vous en reconnaîtrez certaines si vous êtes effectivement lecteur ou lectrice du Courrier de Berne.


Son livre a fait un tabacà Noël, mais il n’est pas trop tard pourse le procurer. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, courrez chez Stauffacher, Libromania ou Orell Füssli acheter un exemplaire précieux de ses Chroniques bernoises!


Réjouissons-nous de l’élégance de son écriture, amusons-nous de sa malice et de ses formules qui font mouche sur nos gentilles bernoiseries. Mais surtout: félicitons vivement Valérie à qui nous disons tous


Bravo et merci chère Valérie, bonne chance dans ta carrière d’écrivain!


Bernard Steck


Retrouvez l’interview de Valérie Valkanap sur le site «Aux Arts etc.»:


https://www.auxartsetc.ch/coups-de-coeur/tous-coups/tout/10948-chroniques-bernoises-questions-a-l-auteure-valerie-valkanap